Quoi faire pour sauver votre pelouse après une période de canicule?

On aime l’été et ses longues journées chaudes où on peut se prélasser sur le bord du lac ou à la piscine. On est souvent bien heureux de se retrouver quelques heures à l’air climatisé ou du moins, à l’ombre d’un grand arbre, bouteille d’eau à la main. Il y a de ces journées où le moindre effort physique demande toute l’énergie du monde… eh bien il en va de même pour votre pelouse. En plein cœur de l’été, alors que le soleil est ardent et que la pluie se fait rare, on voit fréquemment des pelouses jaunies et sèches qui semblent en très mauvaise santé, voire mortes. Mais, ne vous inquiétez pas! Votre pelouse est tout simplement en état de dormance.

Qu’est-ce que l’état dormant pour la pelouse?

Quand le gazon souffre de la chaleur intense et surtout, d’un manque d’eau, il se place dans un état latent qui lui permet de survivre : la dormance. Pendant cette période, le beau vert fait place au jaune brun, semblable à la paille, et il est facile de penser qu’il est en train de mourir devant vos yeux. Pourtant, sous cette apparence trompeuse, votre pelouse est bien vivante, mais endormie. Toute l’eau et les nutriments disponibles servent à nourrir le système racinaire qui est à la base de la survie de la plante au détriment de la partie aérienne du brin de gazon, lui donnant ainsi cette apparence de mort imminente. 

La pelouse peut rester dans son état de dormance jusqu’à 6 semaines sans causer trop de dommages à long terme. Au delà de cette période, si les restrictions d’arrosage demeurent et que la pluie se fait toujours aussi rare, il est fort possible que certaines parties de votre terrain ne reverdissent pas. Il faudra alors réparer les plaques mortes en remplaçant le gazon qui n’a pas pu survivre au stress que lui a occasionné la sécheresse. 

4 astuces pour sauver votre pelouse

Vous pouvez donner un coup de main à votre pelouse durant sa période de dormance pour lui permettre de reprendre de la vigueur plus rapidement quand les jours plus cléments reviendront :

  1. Évitez de piétiner 

Pendant la période de dormance, éviter le plus possible de marcher sur votre pelouse. Elle subit présentement un stress important et a besoin de toute l’énergie qu’il lui reste pour demeurer en santé. Ne soyez pas un facteur de stress additionnel.

  1. Arrosez en profondeur

La pelouse nécessite environ 2,5 cm d’eau par semaine. Si ce besoin n’est pas comblé par la pluie et que votre règlementation municipale vous le permet, vous pouvez arroser en profondeur, c’est-à-dire longtemps, mais moins souvent. Privilégiez un arrosage tôt le matin pour éviter les pertes par évaporation et le développement de maladies fongiques. Respectez aussi le niveau d’absorption de votre sol, fort à parier qu’un sol sec n’accepte pas 2,5 cm d’un seul coup, le surplus ruissèlera et ce n’est pas souhaitable. Souvent canicules rime avec restrictions d’arrosage : informez-vous bien pour éviter des amendes salées.

  1. Tondez régulièrement et adéquatement

La hauteur de tonte a un impact direct sur la longueur des racines et donc sur la qualité de votre gazon. Plus le gazon est long, plus le système racinaire est long et fort. Il est donc plus facile de combler ses besoins en eau et ainsi résister à la sécheresse. Tout au long de la saison, assurez-vous de tondre régulièrement et de ne jamais couper plus du tiers de la hauteur du gazon. Votre Expert Nutrite recommande aussi une hauteur d’environ 8 cm pour que votre pelouse soit dense et forte. Affûtez les lames de votre tondeuse pour que la coupe soit bien franche et qu’elle ne cause pas de blessure au gazon le rendant ainsi plus vulnérable aux insectes, aux maladies et bien sûr, à la sécheresse. Pendant les canicules ou quand le gazon est en dormance, il ne pousse pas ou très peu. Évitez donc de tondre pendant cette période… accordez-vous une petite pause… à tous les deux.

  1. Fertilisez à différents moments de l’année

En pleine dormance, l’engrais ne redonnera pas sa belle couleur verte à votre pelouse en un claquement de doigt, mais une bonne fertilisation fractionnée durant l’année permettra à votre pelouse d’être en meilleure santé et de mieux résister aux différents stress dont la chaleur et le manque d’eau. Confiez la tâche à votre Expert Nutrite qui connaît si bien les besoins de votre gazon. Il saura alors utiliser des produits professionnels avec le bon dosage et ce, au bon moment durant la saison.

Les pelouses ayant subi un stress hydrique sont plus vulnérables aux insectes et aux mauvaises herbes. Vérifiez bien l’état de votre gazon pour vous assurer que vous n’êtes pas aux prises avec une invasion de punaises plutôt qu’à une situation de dormance. Si une dizaine de jours après le retour des températures plus fraîches ou malgré la pluie ou les arrosages votre pelouse ne reprend pas sa vigueur, contactez sans tarder votre allié pour une pelouse durable et en santé. Votre Expert Nutrite pourra alors poser le bon diagnostic et établir un plan avec vous pour restaurer votre pelouse le plus rapidement possible.