L’importance d’un bon sol pour une pelouse durable, verte et en santé

Sol de qualité pour pelouse en santé

On s’entend pour dire que plusieurs pelouses ont eu la vie dure cet été. Pourtant, malgré les sècheresses qui ont touché le Québec, ce ne sont pas toutes les pelouses qui ont été endommagées au même degré; certaines avaient bien meilleure mine que d’autres. Comment expliquer cela?

Le sol y est pour quelque chose!

Oui, certains propriétaires ont peut-être triché et arrosé leur pelouse malgré les interdictions en vigueur… mais nous savons aussi que la qualité du sol des pelouses peut faire toute la différence!

Voici quatre règles d’or que tout bon propriétaire de maison devrait savoir :

1. De la bonne terre avant tout
Saviez-vous qu’un gazon ne devrait jamais être posé ou semé sur de la terre de remplissage? Malheureusement, on voit trop souvent cette erreur lors de l’installation d’une première pelouse!

Avoir une pelouse durable, verte et en santé sur une terre de piètre qualité n’est pas chose facile. Pour ce faire, il faut d’abord investir dans une bonne terre à gazon. Celle-ci a été pensée et mélangée de façon à offrir les bons nutriments à la pelouse et elle comprend tous les éléments nécessaires pour être plus résistante.

Notre conseil : déposez un bon 15 à 20 cm de terre à gazon par-dessus la terre de remplissage et votre pelouse n’aura aucun problème à résister au piétinement et aux intempéries de Dame nature.

2. Et si j’ai déjà une pelouse?
Si vous souhaitez récupérer une pelouse qui vous semble affaiblie, la meilleure façon de procéder dépend de son état! Si elle est passable, vous arriverez sans doute à la remettre sur pieds en la recouvrant d’environ 2 cm de terre à gazon à laquelle vous aurez ajouté une bonne quantité de semences à gazon de qualité. Par contre, si elle est dans un état pitoyable, il sera probablement préférable de recommencer à neuf.

Si vous avez à effectuer des travaux de réparation sur votre pelouse, on vous recommande de le faire à l’automne puisque les conditions sont idéales à cette période. Il est également possible de le faire au printemps, respectez votre rythme.

3. Choisir la bonne variété de gazon
Peu importe si vous semez pour la première fois ou si vous sursemez, il est important de choisir la bonne variété de gazon. Plusieurs personnes utilisent des semences à gazon dites « classiques », composées uniquement de pâturin des prés (kentucky bluegrass). Bien qu’esthétique, cette graminée est relativement vulnérable aux intempéries. Mieux vaut opter pour un gazon à entretien minimal, composé de plusieurs variétés de graminées.

Votre pelouse sera beaucoup plus résistante et nécessitera moins d’entretien. Ce type de mélange est un peu plus dispendieux, mais nos experts vous le disent : c’est un investissement qui en vaut vraiment la peine. Vive la biodiversité, dans le gazon comme ailleurs!

4. La prévention avant tout 
La clé du succès pour une pelouse durable, verte en santé : la prévention. Lorsque vous constatez que votre pelouse commence à avoir moins bonne mine, on vous conseille d’en prendre soin en effectuant les travaux d’entretien requis. Des travaux d’aération, de terreautage, de sursemis et de fertilisation devraient être faits régulièrement pour éviter des dommages plus importants dans les années à venir.

Si la tâche vous apparait trop compliquée, bonne nouvelle : nos experts peuvent vous aider! Demandez une évaluation gratuite dès maintenant.